C:\Users\ORDINATEUR\Downloads\maxresdefault.jpg

Actu /, 60 ANS D’AGE, 40 ANS DE CARRIERE SON PARCOURS. C:\Users\ORDINATEUR\Downloads\maxresdefault.jpg

«Je suis considérée et respectée dans la société. Je suis une autorité culturelle au Congo-Kinshasa. Grâce à la musique, j’ai visité presque tous les pays de la planète. Aujourd’hui, mon nom est connu par les mélomanes du monde entier où la musique congolaise est consommée. J’ai bénéficié des honneurs, des trophées, des prix, des mérites…La musique a fait  beaucoup pour moi. J’ai défendu et valorisé le style mutwashi qui, hier, n’était réservé qu’à une ethnie en RDC. J’ai exporté cette musique de mes ancêtres partout à l’étranger. Grâce à moi, le mutwashi est devenu une musique dansable, même dans d’autres provinces. J’en suis fière», a déclaré Mamu Nationale, Tshala Muana, au micro de Jordache Diala à l’occasion des préparatifs de ses 40 ans de vie  musicale.

Née le 13 mai 1958 à Lubumbashi, de parents originaires du Kasaï Central, Tshala Mwana veut marquer cet anniversaire en lui donnant une signification particulière. Son courage, sa patiente et sa discipline ont fait d’elle une référence incontestable pour la génération  future en Afrique. Avec plus de 20 albums à son actif, Mamu nationale et auteur de la célèbre chanson «Malu» fête cette année ses 60 ans d’âge et ses 40 ans de carrière professionnelle dans l’art d’Orphée.

«Je suis très comblée d’avoir totalisé, cette année, 40 ans de carrière et je les attribue à Dieu Tout- Puissant.  La fête sera célébrée avec fracas, le 13 mai à l’hôtel Béatrice, à Kinshasa. L’accès dans la salle  est gratuit.  J’ai reçu gratuitement la grâce de Dieu. C’est pourquoi, je tiens aussi à célébrer en famille avec tout le monde sans condition. Je suis une première femme dans la musique congolaise à atteindre 40 ans de vie musicale. Ce n’est pas donné à tout le monde.  Parce que beaucoup nous ont quittés un peu très tôt. Il n’est pas facile pour une femme de faire une carrière musicale en RDC. J’ai fait beaucoup de sacrifices pour arriver là où je suis aujourd’hui. J’ai vécu plus des malheurs que des  bonheurs dans ma carrière», a-t-elle déclaré.

Au Congo Kinshasa, des musiciennes de la trempe de Tshala Muana dite la «Reine de Mutwashi», restent à compter au bout de doigts. 40 ans de carrière musicale élogieuse, avec de mélopées à succès, cette femme de grand cœur a toujours pensé à une génération de chanteuses féminines qui va prendre la relève de la musique féminine moderne. Malheureusement, la jeune chanteuse MJ30 n’avait pas compris sa vision.